Des fans de foot violents recherchés sur le Net

BerneDix hommes sont recherchés par la police bernoise pour des faits de violence dans un train spécial, en 2017.

Au total, 23 photos sont visibles sur le site de la police cantonale bernoise.

Au total, 23 photos sont visibles sur le site de la police cantonale bernoise. Image: Police cantonale bernoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police cantonale bernoise a publié mercredi sur internet les photos non floutées de dix hooligans présumés du FC Zurich. Ces hommes sont soupçonnés d'avoir participé en 2017 à l'attaque d'un train spécial avec à bord des supporters du club bernois de Young Boys.

Au total, 23 photos sont visibles sur le site de la police cantonale bernoise. Sur la plupart d'entre elles, l'on distingue des jeunes le visage dissimulé avec une cagoule ou un foulard. La justice espère obtenir des informations émanant de la population ou que les fauteurs de troubles se dénoncent spontanément.

Ces individus sont soupçonnés d'avoir participé en août 2017 à l'attaque d'un train spécial qui acheminait des supporters du club bernois à Zurich lors d'une halte à Herzogenbuchsee (BE). Des fans zurichois avaient agressé des fans du club adverse et commis des déprédations. (ats/nxp)

Créé: 21.08.2019, 13h38

Articles en relation

Un supporter condamné pour des pétards

Saint-Gall Le Tribunal pénal fédéral a reconnu coupable un Saint-Gallois qui avait blessé un spectateur lors d'un match de football, en 2016. Plus...

Heurts après le match entre Zurich et Saint-Gall

Football Des affrontements entre des supporters du FC Saint-Gall et la police zurichoise ont fait pour plusieurs milliers de francs de dégâts samedi soir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Berne: les poussins ne seront plus broyés mais gazés
Plus...