Une femme succombe à un accident d'équitation

Canton de BerneUne cavalière de 66 ans n'a pas survécu à ses blessures après être tombée de cheval lors d'une balade en forêt.

La cavalière a chuté pour une raison encore inconnue.

La cavalière a chuté pour une raison encore inconnue. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une femme est décédée après avoir fait une chute à cheval mercredi à Graben, dans le canton de Berne. La victime est âgée de 66 ans et domiciliée dans le canton de Soleure.

Grièvement blessée, la cavalière a d'abord été prise en charge par une équipe d'ambulanciers avant d'être héliportée dans un état critique dans un hôpital. Elle est décédée deux jours plus tard, annoncent vendredi le Ministère public régional et la police cantonale bernoise.

Pour une raison indéterminée, la sexagénaire a fait une chute, alors qu'elle faisait de l'équitation forêt.

(ats/nxp)

Créé: 12.07.2019, 14h37

Dossiers

Articles en relation

Une cavalière chute et se fait happer par une auto

Buch am Irchel (ZH) Une jeune femme est tombée de cheval, jeudi matin, et a été grièvement blessée, dans le canton de Zurich. Plus...

Un train percute un cheval entre Bâle et Delémont

Suisse Le trafic a été interrompu sur la ligne CFF entre Grellingen et Laufon suite à cette collision. Plus...

L'équitation, une activité à risque

Suisse Chaque année en Suisse, on compte près de 8000 blessés dus à un accident de cheval. Près de 3000 accidents touchent des jeunes filles de moins de 17 ans, selon le bpa. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.