Silva Semadeni a récupéré son manteau «volé»

SuisseLa conseillère nationale avait constaté la disparition de son manteau dans le vestiaire du Palais fédéral. Il a été retrouvé dans un hôtel de luxe bernois.

Silva Semadeni a pu récupérer son précieux manteau.

Silva Semadeni a pu récupérer son précieux manteau. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La conseillère nationale Silva Semadeni (PS/GR) est radieuse: elle a récupéré son précieux manteau, annonce le Blick dans son édition du 8 décembre.

L'élue s'était demandée si des voleurs hantaient les couloirs du Palais fédéral après que sa pèlerine avait disparu du vestiaire. Son collègue de parti Alexander Tschäppät lui était venu en aide en lui prêtant un manteau d'hiver lors des festivités pour la nomination de Dominique de Buman (PDC/FR) à la présidence du Conseil national.

Récupéré au Schweizerhof

Mais un petit miracle a eu lieu cette semaine. «Il a été retrouvé à l’Hôtel Schweizerhof après de longues recherches et m'a été retourné lundi.» La conseillère nationale a su qu'il s'agissait de son manteau puisqu'elle a retrouvé ses gants dans les poches.

Silva Semadeni ne s'explique toutefois pas comment son précieux pardessus, disparu dans le vestiaire du Palais fédéral, a pu se retrouver dans l'hôtel de luxe bernois. D'autant plus qu'elle en est persuadée: elle n'y a pas mis les pieds durant la semaine précédant la disparition de son manteau.

Créé: 08.12.2017, 10h37

Articles en relation

Vol d'un manteau: le Palais fédéral victime de larcins?

Suisse Une conseillère nationale n'a pas retrouvé lundi son manteau, sans doute dérobé. Au Parlement, on reconnait qu'il peut y avoir des vols. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.