Quinze ans de prison pour avoir égorgé sa femme

Canton de Berne Les juges de Berthoud ont condamné vendredi un Tunisien de 35 ans pour le meurtre de son épouse en 2016.

Le condamné avait poignardé et égorgé sa femme par jalousie.

Le condamné avait poignardé et égorgé sa femme par jalousie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Tunisien âgé de 35 ans a été condamné vendredi à Berthoud (BE) à quinze ans de prison. Il avait assassiné sa femme en février 2016. Les juges ont souligné la cruauté et le caractère particulièrement répréhensible de son acte, même s'il ne l'a pas prémédité.

Le Ministère public avait requis 17 ans de prison. Le condamné a tué sa femme, une Suissesse de 38 ans, par jalousie, la suspectant de le tromper. Il lui a asséné plusieurs coups de couteau avant de lui trancher la gorge au domicile commun. (ats/nxp)

Créé: 17.05.2019, 18h16

Dossiers

Articles en relation

Perpétuité requise contre l'ex-infirmier meurtrier

Allemagne Le parquet est convaincu que cet homme de 42, déjà condamné à vie pour le meurtre de six patients, a tué par injection 97 autres personnes. Plus...

Le «violeur à la montre» condamné à 18 ans

France Un Français qui prétextait avoir perdu sa montre pour violer ses victimes a été condamné jeudi à 18 ans de prison ferme. Plus...

Harceleur condamné à deux ans de prison

Canton de Nidwald Un quinquagénaire a mal vécu la séparation d'avec sa compagne en 2016. Ses tentatives pour la reconquérir ont pris la forme d'un harcèlement qui a duré presque six mois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Selon Hodgers, les récentes votations bloqueront la construction de 20.000 logements
Plus...