La police interpelle trois voleurs à Courgevaux

Canton de FribourgLes trois suspects viennent de Géorgie. Leur véhicule contenait du butin provenant de précédents cambriolages dans la région.

Un trio de cambrioleurs géorgiens a été mis hors d'état de nuire à Courgevaux.

Un trio de cambrioleurs géorgiens a été mis hors d'état de nuire à Courgevaux. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La collaboratrice d'un magasin à Courgevaux (FR) a donné l'alerte jeudi à midi après avoir pris sur le fait un individu qui essayait de se laisser enfermer afin de pouvoir commettre un vol. Il se préparait à subtiliser une dizaine de cartouches de cigarettes, a précisé la police cantonale fribourgeoise dans un communiqué.

Arrivés sur place, les policiers ont appréhendé l'individu, identifié comme un Géorgien de 21 ans. Il agissait en compagnie de deux complices, également des Géorgiens âgés de 29 et 37 ans. qui ont également été interpellés à proximité du magasin.

Le véhicule du trio a été repéré dans un parking voisin. A cette occasion, les forces de l'ordre ont mis la main sur du butin provenant de précédents larcins commis dans la région. Les trois hommes ont été incarcérés et la gérante du magasin a déposé plainte. (comm/nxp)

Créé: 21.07.2017, 15h13

Dossiers

Articles en relation

Quatre voleurs arrêtés après un larcin à Léchelles

Canton de Fribourg Les quatre hommes, tous de nationalité portugaise, ont reconnu les faits, ainsi que d’autres cambriolages commis dans le canton. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...