La police déclenche un «tsunami» pour un bijou

ZurichIl aura fallu l'intervention d'agents et de badauds pour retrouver une boucle d'oreille en diamant.

C'est dans l'orifice d'une plaque d'égout qu'est tombé le précieux bijou.

C'est dans l'orifice d'une plaque d'égout qu'est tombé le précieux bijou. Image: Police de la Ville de Zurich

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les plongeurs de la police de la ville de Zurich ont effectué une intervention rocambolesque pour retrouver une boucle d'oreille en diamant tombée dans les égouts dans la nuit de mercredi à jeudi. Leurs efforts ont payé. Le bijou a été rendu à sa propriétaire.

La femme avait perdu son précieux ornement en sortant d'un restaurant de la vieille ville peu après minuit, indique la police jeudi. Arrivés sur place, les plongeurs ont ouvert le couvercle d'égout au travers duquel avait filé le diamant.

Ne voyant rien, ils ont alors ouvert le prochain couvercle, à 20 mètres en contrebas. Là encore, la boucle d'oreille était introuvable.

Pendant ce temps, un groupe de curieux s'est formé autour de l'intervention. Avec leur aide, les policiers ont décidé d'essayer de pousser le diamant en direction d'un policier descendu dans les égouts en faisant couler de l'eau dans la canalisation.

Chaîne humaine

Les badauds et le personnel du restaurant ont formé une chaîne pour faire passer des seaux d'eau, versés au fur et à mesure dans les égouts. La stratégie n'a d'abord rien donné. Prêts à abandonner les recherches, les policiers ont tenté le tout pour le tout et ont versé plusieurs seaux d'eau dans la canalisation en même temps, créant un «tsunami de canalisation», décrit le communiqué.

C'est à ce moment que le policier descendu dans les égouts a repéré le bijou - ainsi que d'autres objets qu'il est préférable de ne pas nommer, selon la police. Le plongeur est remonté dans la rue avec sa trouvaille et sous les applaudissements de la foule.

La recherche d'objets perdus dans l'eau fait partie des missions des plongeurs de la police municipale zurichoise. La police facture ces interventions 120 francs. La propriétaire de la boucle d'oreille a laissé un pourboire, a précisé à l'ats Marco Cortesi, porte-parole de la police. (ats/nxp)

Créé: 14.09.2017, 16h44

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...