Incendie d'une cabane forestière

Canton de Berne Dans la nuit de vendredi à samedi, une cabane a pris feu dans la forêt au-dessus de Port. Personne n’a été blessé.

Les dégâts matériels sont importants. (Samedi 7 octobre 2017)

Les dégâts matériels sont importants. (Samedi 7 octobre 2017) Image: Police cantonale bernoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Peu avant 5 heures du matin samedi 7 octobre, la police cantonale bernoise a été alertée qu’un incendie était visible dans la forêt, au Jäissberg, sur les hauts de Port.

Immédiatement dépêchés sur place, la police et les pompiers ont constaté qu’une cabane forestière était en feu. Ils ont réussi à maîtriser rapidement le sinistre et à éteindre l’incendie, évitant ainsi qu'il se propage à un bâtiment voisin et à la forêt.

Aucune victime n'est à déplorer, mais la cabane a été fortement endommagée. La police cantonale bernoise a ouvert une enquête pour établir les causes de l’incendie et le montant exact des dégâts.

Créé: 07.10.2017, 18h35

Dossiers

Articles en relation

Incendie dans une crèche: le bilan s'alourdit

Brésil Deux enfants ont succombé à leurs blessures, ce qui porte à 9 le nombre de morts dans l'incendie criminel d'une crèche. Plus...

Un incendie ravage un refuge de montagne

Canton du Tessin Une cabane située à 1500 mètres d'altitude a été entièrement détruite par le feu lundi, au Val Lavizzara. Plus...

Accident meurtrier sur un passage à niveau

Russie Une collision entre un convoi ferroviaire et un car près de Vladimir, au nord-est de Moscou, a fait au moins 16 morts. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...