Homme attaqué avec une barre de fer: appel à témoins

Bienne (BE)Un malfaiteur a blessé un homme samedi matin à Bienne avec une barre de métal pour lui extorquer de l'argent avant de prendre la fuite. La police recherche des témoins.

La victime marchait sur la rue des Prés à Bienne et se dirigeait vers le chemin Radius.

La victime marchait sur la rue des Prés à Bienne et se dirigeait vers le chemin Radius. Image: Capture écran Google maps

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme a été victime d'un brigandage ce samedi 25 janvier à Bienne vers 3h30. Selon les premières informations, la victime qui marchait sur la rue des Prés en direction du chemin Radius a remarqué qu'un individu la suivait depuis la place des Pianos. Alors qu'elle se dirigeait vers l'entrée d'un immeuble après le rond-point, l'inconnu lui aurait adressé la parole dans un anglais approximatif.

Ce dernier a ensuite attaqué la victime avec une barre en métal, cette dernière est tombée au sol. Le malfaiteur l'a forcée à lui remettre de l'argent avant de prendre la fuite en direction de la rue des Prés. La victime a été blessée lors de l'altercation, indique ce lundi la police cantonale bernoise dans un communiqué.

Une enquête a été ouverte. La police recherche des témoins pour clarifier les circonstances de l'incident. Toutes les personnes détenant des informations pertinentes peuvent s'annoncer au +41 32 324 85 31

Signalement

L'auteur répondrait au signalement suivant: il serait âgé d'une trentaine d'années, aurait une corpulence normale et mesurerait environ 180 centimètres. Il aurait la peau foncée, des cheveux courts et frisés, ainsi qu'une barbe de plusieurs jours.

Créé: 27.01.2020, 17h17

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...