Heurts entre manifestants et police à Berne

SuisseUne manifestation non autorisée contre la fermeture d'un squat s'est terminée violemment. Elle avait été organisée par le groupe RaumRaub.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police a dû se déployer massivement samedi soir à Berne pour empêcher un nouveau rassemblement non autorisé à la Schützenmatte. Des heurts ont éclaté entre les forces de l'ordre et les manifestants. Onze personnes ont été blessées.

Le groupe «RaumRaub» avait appelé à un nouveau rassemblement pour protester contre l'évacuation d'un squat mercredi. Quelque 200 protestataires ont répondu à l'appel, mais ils ont été empêchés de se rendre au centre-ville. Une cinquantaine d'entre eux, masqués, ont érigé vers 21h00 des barricades près du centre alternatif de la Reitschule, avant d'y mettre le feu, a constaté l'ats sur place. Plusieurs véhicules stationnés sur un parking ont été endommagés. De violents affrontements ont éclaté avec la police. Celle-ci a eu recours au gaz lacrymogène et aux canons à eau pour riposter aux jets d'engins pyrotechniques et de divers projectiles ainsi qu'aux attaques avec des rayons laser des manifestants.

Six interpellations

Huit policiers et deux employés de la police des transports ont été blessés, ainsi qu'un manifestant. Plusieurs véhicules ont en outre été vandalisés. Six personnes ont été emmenées au poste de police pour y être interrogées. Les barricades ont été démontées vers 22h30. Un train d'extinction des CFF est intervenu pour éteindre les feux. Des manifestations violentes, accompagnées d'échauffourées avec la police, ont déjà eu lieu mercredi et vendredi soir à Berne. Elles ont fait pour plusieurs dizaines de milliers de francs de dégâts.

Le gouvernement rose-vert de la ville a déploré ces violences dans un communiqué. Il s'est montré soulagé que la police soit parvenue à empêcher les fauteurs de troubles de s'en prendre aux quartiers avoisinants, ce qui était son principal objectif. Quant à «RaumRaub», il a promis d'autres actions. (ats/nxp)

Créé: 26.02.2017, 00h14

Articles en relation

La police bernoise disperse une manif

Suisse Un rassemblement non autorisé pour protester contre la fermeture d'un squat s'est terminé en heurts et gardes à vues. Plus...

Evacuation de squatters: des dégâts importants

Berne La police a dû tirer des balles en caoutchouc pour déloger un collectif, mercredi. La manifestation qui a suivi a dégénéré. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève se prépare à affronter le coronavirus
Plus...