Passer au contenu principal

«C'est dur de regarder ses bêtes se noyer»

Effrayées, plusieurs génisses se sont jetées dans la Venoge mercredi à Vufflens-la-Ville. Leur propriétaire a assisté à leur agonie.

Un hélicoptère a dû être appelé en renfort pour retirer les trois cadavres de la Venoge.

«J'ai d'abord vu les traces de mes génisses dans la boue. C'est clair qu'elles ont été pourchassées par quelque chose. Probablement un chien, car il y toujours beaucoup de gens qui les promènent dans ce coin après le dîner. Ensuite, nous sommes descendus le long de la Venoge et on a fini par les retrouver: certaines dans les branchages de la rive, d'autres encore dans l'eau, en train de se débattre. Malheureusement, avec le fort courant dû aux précipitations, on n'a rien pu faire d'autre que de les regarder se noyer. On n'élève pas des bêtes pour voir des choses pareilles. C'était vraiment très dur.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.