Passer au contenu principal

Genève et Vaud ne sont pas chauds pour accueillir Carlos

Des spécialistes jugent que la thérapie du délinquant pourrait mieux réussir en Suisse romande. Réactions.

Brian K. alias «Carlos» se trouve en détention à Pöschwies dans le canton de Zurich.
Brian K. alias «Carlos» se trouve en détention à Pöschwies dans le canton de Zurich.
Keystone

Ce pourrait être un nouveau départ. «Carlos», le détenu le plus connu de Suisse comme il est souvent appelé, doit-il quitter sa cellule de haute sécurité zurichoise pour la Suisse romande? Des deux côtés de la Sarine, des spécialistes du droit soutiennent l’idée d’un transfert du multirécidiviste afin de lui donner une chance de retrouver un jour l’air libre. Mercredi, Brian K., alias «Carlos», était condamné à 4 ans et 9 mois de prison pour avoir tabassé un gardien de prison, agressé des codétenus et saccagé du mobilier pénitentiaire, notamment. Le Tribunal de Dielsdorf (ZH) a commué la peine en mesure thérapeutique institutionnelle. Le délinquant de 24 ans ne pourra être remis en liberté que lorsqu’il ne représentera plus un danger pour la société.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.