Course poursuite à plus de 200 km/h

Canton de VaudLa police cantonale a interpellé lundi un chauffard qui circulait à 130 km/h en localité, et 70 km/h de plus sur les routes cantonales. Son permis lui a été retiré.

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Michel Schmalz

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce lundi de Pâques, une BMW 135i rouge roulait dangereusement à Chavornay autour de 17h. Inquiété par ce comportement, un témoin a composé le 117 et plusieurs patrouilles ont pris en chasse le véhicule.

A la vue des gendarmes, le conducteur de 24 ans a pris la fuite en direction de Corcelles-sur-Chavornay puis de Penthéréaz. Outre l'excès de vitesse - plus de 200 km/h sur les routes cantonales hors localité et de 130 km/h en localité - le chauffard suisse a cumulé les fautes, notamment en heurtant un autre véhicule après lui avoir coupé la route.

Le jeune automobiliste a ensuite abandonné son véhicule sur un parking à l'entrée d'Echallens. Les forces de l'ordre l'ont retrouvé grâce à des témoins. Il avait préalablement déposé son passager dans un bois, non loin de Goumoens-la-Ville, où il a fait de l'autostop.

Les deux jeunes ont été entendus par les gendarmes et gardés durant la nuit. Le passager a été libéré mais pas le conducteur. Selon les premiers éléments de l'enquête, il circulait sous l'influence de l'alcool. Son permis lui a été retiré. De plus, le procureur a décidé de maintenir la privation de liberté et de présenter une demande de détention provisoire au Tribunal des mesures de contraintes.

Créé: 11.04.2012, 12h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...