Des résidents genevois pincés avec 9 armes sans autorisation

BâleLe couple de Français domiciliés à Genève circulaient à Biel-Benken avec tout un arsenal sans disposer des papiers nécessaires.

Une partie des armes interceptées à Biel-Benken.

Une partie des armes interceptées à Biel-Benken. Image: Polizei-Schweiz.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les gardes-frontière suisses ont intercepté à Biel-Benken (BL) une voiture transportant neuf armes à feu, une matraque télescopique et 145 munitions. Les occupants du véhicule – un couple français domicilié à Genève - ne disposaient d'aucune autorisation nécessaire.

Les employés de l'Administration fédérale des douanes (AFD) ont arrêté l'automobile immatriculée en France lundi 6 janvier sur le territoire de la commune située à la frontière franco-suisse. Ils ont découvert à bord deux revolvers, deux pistolets, cinq carabines, une matraque télescopique et 145 munitions, indique l'AFD mardi.

L'homme âgé de 50 ans et son épouse âgée de 37 ans n'ont pu présenter aucun permis validant le port de ces armes. Ils ont été remis à la police cantonale de Bâle-Ville, de même que leur marchandise. (ats/nxp)

Créé: 14.01.2020, 12h45

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Votation: faut-il taxer les chiens?
Plus...