La voie CFF Lausanne - Lutry devrait être prête lundi

TrainsLes travaux sur le glissement de terrain survenu dimanche vont continuer ce week-end.

Les pelleteuses sont manipulées sur un terrain particulièrement pentu.

Les pelleteuses sont manipulées sur un terrain particulièrement pentu. Image: Bartek Mudreski

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans les bus de remplacement qui transportent les pendulaires entre les gares de Lutry et de Lausanne, l'interrogation est sur toutes les lèvres. Les travaux permettant la reprise normale du trafic des trains, réduit depuis le début de la semaine, seront-ils terminés vendredi 24 février, comme annoncé? La réponse est non: le chantier de renforcement va se poursuivre ce week-end. «Notre but est de rétablir le trafic dès lundi 27 février à 4h du matin», annonce Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF.

Le glissement de terrain qui s'est produit dimanche 19 février, tard dans la soirée, provoque toujours des retards de trains grandes lignes et les trains régionaux sont remplacés par des bus entre Lausanne et Lutry.

Terrain difficile
Pourquoi ce prolongement de quelques jours du chantier? «C'est un terrain difficile, il y a beaucoup d'eau», relève Jean-Philippe Schmidt. Les ouvriers ont d'abord enlevé les gravats ainsi que les parois antibruit sur cent mètres. Ils ont ensuite mené les travaux de bétonnage et de stabilisation qui doivent se poursuivre.

Deux poches d'eau ont été découvertes. D'où vient ce liquide? La réponse n'est pas encore précise. Les géologues des CFF sont sur place et des sondages sont encore programmés. (TDG)

Créé: 23.02.2017, 14h58

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...