Condamné à 15 ans de prison pour 913 abus sexuels

TessinLa justice tessinoise a condamné un homme de 35 ans à 15 ans de prison pour abus sexuels répétés.

En à peine trois ans, il a abusé de cinq enfants à environ mille reprises - Photo d'illustration.

En à peine trois ans, il a abusé de cinq enfants à environ mille reprises - Photo d'illustration.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Tessinois de 35 ans a été condamné lundi à 15 ans de prison pour abus sexuels répétés. La Cour pénale cantonale lui a infligé la peine la plus lourde pour un tel délit, conformément à ce qu'avait requis le procureur. En à peine trois ans, il a abusé de cinq enfants à environ mille reprises.

L'accusé, domicilié à Bellinzone, a accueilli le jugement sans broncher. Il avait été arrêté en octobre 2013. Au total, les enquêteurs lui reprochent 913 abus sexuels.

Un «monstre sans scrupules»

La juge n'a pas hésité à prononcer des mots forts: un monstre sans scrupules qui a considéré des enfants comme des objets, y compris les deux filles de sa compagne d'alors, toutes deux écolières. L'homme a assouvi ses pulsions partout où cela lui plaisait, à la maison, dans sa piscine ou en vacances en Sicile.

A quatre occasions, le condamné n'a pas agi seul. Il a rétribué une prostituée d'origine sud-américaine afin que celle-ci assiste à ses abus. La femme a été condamnée à quatre ans de prison ainsi qu'à un suivi psychothérapeutique. (ats/nxp)

Créé: 20.10.2014, 21h03

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.