Braqueur de station-service arrêté au Tessin

SuisseLe Roumain recherché par mandat international tentait d'entrer en Suisse à bord d'un bus. Il avait commis son brigandage en mai.

Le suspect a été interpellé à la douane de Chiasso Brogeda.

Le suspect a été interpellé à la douane de Chiasso Brogeda. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'auteur d'un brigandage commis dans une station-service de Ligornetto (TI) en mai dernier vient d'être arrêté. Ce Roumain recherché par mandat international tentait d'entrer en Suisse à bord d'un bus. Il a été arrêté lundi à la douane de Chiasso Brogeda, a annoncé la police tessinoise mercredi.

Le 9 mai dernier, l'homme âgé d'une trentaine d'années est entré masqué et armé d'un pistolet dans le magasin de la station-service. Sous la menace, une employée lui avait remis le contenu de la caisse. (ats/nxp)

Créé: 06.12.2017, 11h59

Dossiers

Articles en relation

Il dénonce un braquage qui n'a jamais eu lieu

Rapperswil (BE) Un trentenaire avait dénoncé un brigandage, mais la police, ayant des doutes, l'a interpellé. Il a reconnu avoir menti. Plus...

Un shop braqué à Bulle, l'auteur en fuite

Canton de Fribourg La police lance un appel à témoins après un brigandage survenu dans une station d’essence à Bulle lundi soir. Personne n’a été blessé. Plus...

Brigandage dans un kiosque à Vevey

Vaud Trois individus ont bousculé une vendeuse et se sont enfuis avec le contenu de la caisse, mardi dans le centre-ville. Un appel à témoin a été lancé. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un député veut obliger la BCGE à rembourser les milliards de son sauvetage
Plus...