Bijouterie braquée en plein centre de Lausanne

Fait diversL'horloger joailler Junod, installé à la place Saint-François vient de subir une tentative de hold-up. La police se trouve en ce moment sur les lieux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'alerte a été donnée par un passant autour de 12h30. Les forces de l'ordre lausannoises sont rapidement intervenues à l'horlogerie joaillerie Junod, où un braquage se déroulait. Selon un témoin, la police a emmené trois individus.

Les malfrats ont usé de violence durant le braquage, selon un témoin. Ils auraient frappé les employés de l'enseigne, les auraient menacés avec un couteau et aspergés de laque pour cheveux. L'un de ces employés a pu actionner l'alarme silencieuse.

Durant l'arrestation, un des malfaiteurs a laissé tomber des objets à l'extérieur de la boutique, située juste à côté du magasin Bon Génie. La police les a recouvert de cartons, le temps que le Service d'identité judiciaire vienne prélever des empreintes. Sous ces caches gisait, entre autres, un couteau et une petite montre.

Un blessé

Une ambulance a également été dépêchée sur les lieux avant de repartir avec une personne blessée, une cliente du magasin. Ses jours ne sont pas en danger. Elle a été coupée à une main.

La police judiciaire a ouvert une enquête.

Nos vidéos:


Vidéo: Dominic Favre (TDG)

Créé: 26.01.2012, 13h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...