Les extrémistes suisses étaient aux anges

Attaques de ChristchurchLes mouvements extrémistes s'arment et sont de plus en plus visibles en Suisse, où il est interdit de les surveiller.

Les extrémistes suisses sont armés et prêts à recourir à la violence, selon le SonntagsBlick.

Les extrémistes suisses sont armés et prêts à recourir à la violence, selon le SonntagsBlick. Image: DR/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les ultras gagnent du terrain en Suisse et ils le font savoir. Les extrémistes de droite ne se cachent plus en Suisse, rapporte le SonntagsBlick, qui publie des photographies de xénophobes s'affichant comme tels sur les réseaux sociaux.

Certains, à l'image du chef de la section de Bâle du parti national suisse (PNOS), ont même célébré l'attaque terroriste de Christchurch, perpétrée par un suprémaciste blanc contre deux mosquées et qui a fait 50 morts et des dizaines de blessés. Selon le journal, les extrémistes suisses sont armés et prêts à recourir à la violence.

Mais, contrairement aux islamistes, ils ne sont pas dans le viseur des autorités suisses, car la loi interdit au Service de renseignement de la Confédération (SRC) de les surveiller suffisamment. Il est par exemple interdit au SRC de prendre des mesures de surveillance stricte contre des néonazis tatoués de croix gammée et posant avec des armes, ces personnes étant classées comme extrémistes violents et non pas comme terroristes.

Créé: 24.03.2019, 07h58

Articles en relation

Attentat de Christchurch: premières funérailles

Nouvelle-Zélande Les premières funérailles des victimes de l'attentat des mosquées ont commencé mercredi en Nouvelle-Zélande. Plus...

Un musulman dénonce un extrémisme insidieux

Mosquées suisses Un Lausannois d'origine tunisienne témoigne du climat de radicalisation qui règne dans les mosquées en Suisse. Plus...

Les extrémistes violents bientôt privés de voyage?

Suisse Le Conseil national s'est rallié au Conseil des Etats, mardi, en ce qui concerne la possibilité de voyager pour certaines personnes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.