Passer au contenu principal

L’ex-tennisman pro risque 4 ans de prison

Yves Allegro, directeur des entraîneurs nationaux chez Swiss Tennis et ancien partenaire de double de Roger Federer, est accusé de viol. Il dément.

«Yves Allegro ne se souvient de rien. Il dit que ce qu’on lui reproche ne lui ressemble pas. Mais la victime, elle, elle n’oubliera jamais», affirme Corinne Caldelari, procureure auprès du Ministère public valaisan.
«Yves Allegro ne se souvient de rien. Il dit que ce qu’on lui reproche ne lui ressemble pas. Mais la victime, elle, elle n’oubliera jamais», affirme Corinne Caldelari, procureure auprès du Ministère public valaisan.
Laurent Gillieron

Que s’est-il passé dans la chambre de cet hôtel de Tallinn entre Yves Allegro, directeur des entraîneurs nationaux chez Swiss Tennis, et son homologue féminin d’un pays voisin? Pour la procureure valaisanne Corinne Caldelari, il n’y a pas l’ombre d’un doute. Lors de cette nuit d’octobre 2014, l’ex-32e joueur mondial de double s’est rendu coupable de viol et de contraintes sexuelles et doit être condamné à 4ans de prison ferme, a-t-elle affirmé dans son réquisitoire devant le Tribunal de Sierre lors du procès qui se tenait ce lundi. Les avocats de la partie plaignante ont ajouté des prétentions civiles de l’ordre de 40'000 francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.