Eveline Widmer-Schlumpf doute de RIE III

SuisseL'ex-ministre des finances, qui a lancé le programme déplore que certains avantages consentis par le Parlement déséquilibrent la réforme.

Eveline Widmer-Schlumpf estime que RIE III n'est pas assez équilibré.

Eveline Widmer-Schlumpf estime que RIE III n'est pas assez équilibré. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ex-ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf considère que la troisième réforme des entreprises (RIE III) n'est pas indispensable. Un modèle fiscal a besoin d'être en équilibre constant, ce qui n'est pas le cas de la proposition soumise au peuple le 12 février.

Le Parlement a été très loin dans sa volonté de soulager certaines entreprises, «ce paquet de mesures n'est pas le même que celui proposé par le Conseil fédéral», a souligné la Grisonne dans une interview publiée lundi dans le quotidien alémanique Blick. A présent, «certains éléments déséquilibrent la réforme», a avancé celle qui, ministre des finances, avait mis RIE III sur les rails.

Elle cite la réduction du taux d'imposition des bénéfices et le fait que le Parlement a refusé de suivre le Conseil fédéral qui proposait un socle relevé à au moins 70% pour l'imposition des dividendes. Et de déplorer ainsi dans la proposition actuelle l'absence d'un système de contre-financement, ou compensation des charges: «Il faut avoir à l'esprit qu'il reste à trouver comment financer la réforme».

Le soin accordé à la place économique helvétique est important, selon Mme Widmer-Schlumpf. En comparaison internationale, la Suisse occupe une place confortable. «Le Parlement a toutefois été très loin dans sa volonté de soulager certaines entreprises», alors que RIE III veut en priorité abolir les avantages fiscaux offerts aux sociétés ayant une dimension internationale.

«Il était déjà pour nous difficile de prévoir les effets de la réforme dans sa version originale et maintenant, c'est encore plus compliqué», a assuré l'ancienne conseillère fédérale PBD. (ats/nxp)

Créé: 23.01.2017, 11h38

Articles en relation

Les allégements au centre de la polémique sur la RIE III

Votations 12 février La 3e réforme de l'imposition des entreprises est au menu des votations du 12 février. Le résultat pourrait être serré. Plus...

Les allègements prévus par la RIE III

Votations 12 février La 3e réforme de l'imposition des entreprises prévoit une palette d'outils fiscaux pour remplacer les statuts spéciaux. Plus...

RIE III: Les cantons ne tirent pas tous à la même corde

Votations 12 février Ils n'ont pas tous les mêmes intérêts à défendre la réforme de l'imposition des entreprises et ne mènent pas tous la même politique. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...