Les étudiants préfèrent leur région linguistique

SuisseLa proportion d'étudiants alémaniques qui choisissent d'aller en Romandie est en baisse presque constante depuis le début des années 2000. Les Romands font plus facilement le pas.

La barrière de rösti n'est pas un mythe pour les étudiants.

La barrière de rösti n'est pas un mythe pour les étudiants. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rares sont les étudiants suisses qui osent débuter des études dans une haute école située dans une autre région linguistique. Cette tendance est même à la baisse pour les germanophones, qui ne sont plus que 3% à franchir la barrière de rösti en 2018.

Cette proportion est en baisse presque constante depuis le début des années 2000, ils étaient alors environ 5% à s'expatrier vers les autres régions linguistiques. Les francophones ont fait le chemin inverse, pour passer de 3% à 5% d'étudiants à entamer leurs hautes études dans une autre langue, selon une étude de l'Office fédéral de la statistique publiée fin janvier.

Des Tessinois très mobiles

La situation est différente pour les italophones, où l'offre d'études de l'Université de la Suisse italienne est plus limitée. 84% des nouveaux étudiants universitaires italophones et un tiers des entrants des hautes écoles spécialisées (HES) ont débuté dans une haute école hors de leur région linguistique.

Les universités suisses attirent plus facilement hors des frontières nationales que des frontières linguistiques. Au niveau du doctorat, 57% des nouveaux étudiants viennent de l'étranger, notamment à l'EPFL où ce taux est de 85%. Dans les programmes de master, ils sont 34% dans les hautes écoles spécialisées et 28% dans les universités. Ce sont les Français et les Allemands qui se montrent le plus intéressé à venir étudier en Suisse.

Les formations en sciences exactes et naturelles, en arts et en économie et service sont celles qui attirent le plus sur le plan international. (ats/nxp)

Créé: 04.02.2020, 12h33

Articles en relation

Allègement fiscal accru pour les étudiants

Canton de Fribourg Coup du pouce du Grand Conseil fribourgeois: les moins de 25 ans en formation pourront déduire 3600 francs sur leur déclaration d'impôt contre 2000 actuellement. Plus...

La base légale aux échanges d'étudiants sous la loupe

Suisse Le Parlement est invité à ancrer dans la loi les programmes d’encouragement aux échanges d'étudiants mis en place par la Confédération depuis la suspension d'Erasmus. Plus...

Plusieurs universités rapatrient leurs étudiants

Hong Kong La contestation faisant rage sur les campus hongkongais, plusieurs universités appellent leurs étudiants à plier bagage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...