Moins d'étrangers s'installent en Suisse

ImmigrationLe nombre de ressortissants qui viennent vivre en Suisse est en recul. Près de 60'000 étrangers ont intégré la population au cours des six derniers mois.

Le principal motif d'immigration demeure l'exercice d'une activité lucrative. (Poste de douane dans le canton de Saint-Gall, photo d'illustration)

Le principal motif d'immigration demeure l'exercice d'une activité lucrative. (Poste de douane dans le canton de Saint-Gall, photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au premier semestre 2019, l'immigration en Suisse a diminué tant pour les ressortissants d'États membres de l'Union européenne (UE) ou de l'Association européenne de libre-échange (AELE) (-1,3%) que pour les ressortissants d'États tiers (-2,8%). Le solde migratoire enregistre une baisse de 0,8% en comparaison annuelle.

Au cours de ces six mois, l'immigration dans la population résidente permanente de nationalité étrangère s'est ainsi élevée à 63'333 personnes, un chiffre en diminution de 1,8% par rapport à la même période de l'année précédente. En parallèle, l'émigration a reculé de 3,9%, a indiqué mardi le Secrétariat d'Etat aux migrations.

Le solde migratoire s'est élevé à 24'672 personnes, ce qui représente une baisse de 0,8%. Compte tenu du recul de l'émigration de 3,3%, le solde migratoire des ressortissants d'Etats membres de l'UE et de l'AELE s'est établi à 14'822 personnes (1,2% par rapport à 2018). Concernant les ressortissants d'États tiers, le solde migratoire est en baisse de 3,6%.

Immigration pour l'emploi

Le principal motif d'immigration demeure l'exercice d'une activité lucrative et ce, tant pour les séjours de courte durée que les séjours durables. Au total, 68'036 ressortissants d'États membres de l'UE et de l'AELE ont immigré en Suisse afin d'y prendre un emploi, ce qui représente une baisse de 2,1% par rapport à fin juin 2018.

Durant la même période, le regroupement familial comptait pour 28% de l'immigration à titre durable: 17'701 personnes sont entrées en Suisse à ce titre (-8,6% par rapport au premier semestre 2018), dont 21,4% étaient membres de la famille d'un Suisse ou d'une Suissesse.

À la fin du mois de juin 2019, 2'096'182 étrangers vivaient en Suisse, parmi lesquels 323'384 Italiens, 308'532 Allemands, 265'501 Portugais et 137'514 Français. (ats/nxp)

Créé: 23.07.2019, 15h23

Articles en relation

L'immigration venant de l'UE a été stable en 2018

Suisse Selon le rapport du SECO, aucun élément n’indique que l’immigration a évincé la population indigène du marché du travail. Plus...

L'immigration a baissé en Suisse

Etrangers Au premier trimestre, les étrangers ont été moins nombreux à venir en Suisse, mais le nombre de départs est également en baisse. Plus...

L’UDC replace l’immigration au cœur des élections de 2019

Programme politique Le parti articule son discours de campagne sur les étrangers. Il y a les bons et les mauvais. Et la libre circulation doit être abolie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...