Passer au contenu principal

Comment en est-on arrivé à manquer de masques de protection?

La Suisse était consciente des manques de matériel en cas de pandémie. Mais elle n’a émis que des recommandations non contraignantes.

Keystone

Le 31 décembre 2019, la Chine signale la présence d’un nouveau type de coronavirus à l’Organisation mondiale de la santé. Un mois plus tard, l’Office fédéral de l’approvisionnement économique (OFAE) contacte les hôpitaux suisses. Dans son courrier daté du 27 janvier, l’administration rappelle l’importance des masques de protection respiratoire et d’hygiène pour lutter contre la diffusion du Covid-19. L’Office invite chaque lieu de soins à contrôler ses stocks et à les compléter.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.