Passer au contenu principal

Les équipes mobiles de psychogériatrie sont sur les rails

Prodiguer des soins aigus aux personnes âgées en les laissant dans leur lieu de vie, le concept porte ses fruits dans la région lausannoise.

Le 1er janvier 2016, le Service de psychiatrie de l’âge avancé sera passé, en moins de deux ans, de 80 à 50 lits.
Le 1er janvier 2016, le Service de psychiatrie de l’âge avancé sera passé, en moins de deux ans, de 80 à 50 lits.
FLORIAN CELLA-A

Destinées à bonifier le fonctionnement et les pratiques du Service universitaire de psychiatrie de l’âge avancé (SUPAA) au sein du site de Cery, les mesures lancées fin 2013 par le Département vaudois de la santé et de l’action sociale (DSAS) sont désormais sur les rails.

Projet pilote

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.