Pourquoi les éoliennes peinent à sortir du brouillard

Energies renouvelablesDes projets à Villars-le-Terroir et Vuarrens illustrent les difficultés en matière d’information à la population.

Un photomontage réalisé et publié sur Facebook par quatre habitants de Villars-le-Terroir déplorant le manque de communication des promoteurs.

Un photomontage réalisé et publié sur Facebook par quatre habitants de Villars-le-Terroir déplorant le manque de communication des promoteurs. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les nappes de brumes recouvrant ces jours les champs au nord d’Echallens symbolisent bien les connaissances des habitants du secteur en matière de projets éoliens. «On nous donne peu d’informations. On nous dit d’attendre. Résultat, on s’inquiète», explique Camille Allaz, conseiller communal à Villars-le-Terroir et auteur d’une interpellation demandant à sa Municipalité de plus amples informations au sujet d’un projet sur le territoire communal. Avec quelques amis, il a donc décidé d’effectuer ses propres recherches. Et les publie désormais sur la page Facebook «VVLT» (58 abonnés).

A Vuarrens, village voisin, le flou est encore plus grand: «Le promoteur du projet éolien sur notre commune? Je n’en sais rien, avoue la nouvelle syndique Isabelle Wipfli Thonney. Depuis trois ans que je suis à la Municipalité, je n’en ai jamais entendu parler. Je n’ai pas retrouvé non plus de traces écrites. Mais de toute manière, comme un sondage avait montré que notre population était opposée à l’idée, nous ne sommes pas proactifs sur le sujet.»

La source de ce brouillard informatif se trouve dans la procédure retenue il y a plusieurs années par la Confédération. En lançant un appel aux projets, elle a incité des promoteurs à prendre contact avec des propriétaires et préréserver des parcelles. A partir de là, chaque projet a avancé à son rythme, certains ne démarrant même pas.

Exemples emblématiques

La situation des trois projets existant entre Echallens et Essertines-sur-Yverdon est, sur ce point, emblématique. Tous-Vents – le plus au nord et qui comporte sept machines – était le plus avancé jusqu’au coup de froid de décembre dernier provoqué par la publication par le Département de la défense d’une carte d’exclusion et de restriction des éoliennes. Villars-le-Terroir (5 éoliennes) est resté quatre ans en stand-by avant que, en mars 2015, la Romande Energie ne décide de relancer des mesures de vents. Mesures toujours en cours d’ailleurs et qui détermineront la suite du projet. Enfin, Vuarrens (8 éoliennes) est toujours à l’arrêt à la connaissance des services cantonaux, qui informent au passage que ce dernier a été initié par les Forces Motrices Bernoises BKW.

«Vu l’impact de ces projets sur notre paysage et la faune, ce n’est quand même pas normal que nous devions faire nous-mêmes des photomontages pour nous rendre compte de leur importance, reprend Camille Allaz. En plus, avec la technique du saucissonnage, il est très difficile d’avoir une vue d’ensemble de tous les projets. Mais quand on découvre à quel point le résultat est effrayant, on se dit qu’il y a peut-être derrière une volonté d’éviter d’alarmer la population.»

«Faire prendre conscience aux promoteurs de l’importance de la communication est justement un des buts de la plate-forme éolienne cantonale que nous avons créée», rappelle Cornelis Neet, le directeur général de l’environnement en précisant qu’elle a déjà réuni de nombreux porteurs de projets et de nombreuses communes. «Et lorsqu’un projet démarre, il est salutaire de mettre en place une démarche participative. Cinq ont d’ailleurs été initiées au sein de cette plate-forme depuis sa création.» Reste que la responsabilité de cette communication revient toujours aux promoteurs, laissant parfois les Municipalités et les services cantonaux dans l’embarras. Et que le rythme des procédures est peu adapté à l’instantanéité des réseaux sociaux.

Procédures lentes

Sur le site Internet du Canton, le projet de Bottens figure par exemple toujours sur la carte recensant les projets de parcs éoliens. «C’est normal, explique Cornelis Neet. Cette carte fait partie de la 4e adaptation du plan directeur cantonal (PDCn). Nous avons bien été avertis du retrait du projet de Bottens, mais la carte ne pourra être corrigée que dans le cadre de la prochaine adaptation du PDCn, qui devra elle-même franchir plusieurs étapes.»

En attendant de nouvelles informations officielles, à Villars-le-Terroir, Camille Allaz et ses amis projettent de distribuer des flyers aux habitants et réfléchissent à la constitution d’une association.

Créé: 26.01.2017, 10h47

Articles en relation

Les raisons de la colère contre l'armée

Eoliennes Les méthodes de la «grande muette» dans le dossier éolien passent très mal. Tant sur le fond que sur la forme. Plus...

Le WWF et Suisse Eole vont faire front commun

Energie éolienne Les deux parties s'engagent pour la réalisation du plan de l'Alliance Environnement prévoyant 400 éoliennes en 2035 Plus...

Les éoliennes d'Essertines-sur-Rolle coincées entre terre et ciel

Energies La réintégration du projet d'Essertines-sur-Rolle dans la planification cantonale a fait sortir les opposants du bois. Plus...

Souffle d'espoir pour les éoliennes au Mont-Crosin

Energie Les turbines du plus grand parc éolien de Suisse vont être remplacées. Mais les opposants ne sont pas près de désarmer. Plus...

L’ex-cadre des SIG jugé coupable de corruption

Justice Le deuxième prévenu, un Tessinois actif dans les éoliennes est, lui, acquitté Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.