Les entreprises suisses veulent économiser plus d’électricité

Débat sur le nucléaireSelon une étude de l’Agence de l’énergie pour l’économie, elles pourraient économiser jusqu’à 7 térawattheure (TWh) d’ici 2050. Les centrales nucléaires suisses produisent annuellement 25 TWh d’électricité.

Quatre scénarios ont été mis au point par l’AEnEC pour améliorer l'efficacité énergétique des entreprises.

Quatre scénarios ont été mis au point par l’AEnEC pour améliorer l'efficacité énergétique des entreprises. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Avec cette étude, l’économie montre quelle contribution elle peut apporter à l’effort collectif de la Suisse et qu’elle est prête à assumer sa responsabilité», a déclaré Pascal Gentinetta, président de l’Agence de l’énergie pour l’économie (AEnEC) et président de la direction d’economiesuisse, dans un communiqué mercredi.

La sortie du nucléaire, décidée par le Conseil fédéral il y a un an, exige une baisse de la consommation d’énergie. La recherche, intitulée «Efficacité électrique de l’économie suisse», a examiné l’effet de près de 5000 mesures pour réduire la consommation d’électricité chez 620 de ses membres.

Quatre scénarios ont été mis au point pour les horizon 2020 et 2050 par l’AEnEC et son partenaire de recherche TEP Energy GmbH. Cette efficacité peut osciller, selon l’étude, entre 1,5 et 3 TWh pour 2020. Un but que soutiennent également économiesuisse et l’Union des arts et métiers (USAM), relève l’AEnEC.

Les variations proviennent du nombre d’entreprises engagées, du nombre de mesures mises en oeuvre et de leur efficacité.

Pas seule

En 2050, l’étude prévoit une réduction de 7 TWh sur les 29 que les entreprises ont consommé en 2010. Un chiffre indicatif à prendre avec «une grande prudence», écrit l’agence. Le Conseil fédéral demande dans sa «Nouvelle politique énergétique de la Confédération», une réduction de 23 TWh sur une consommation totale prévue de 79.

Une baisse que l’économie ne veut pas être seule à prendre en charge. «Il revient au Conseil fédéral et au pouvoir politique d’indiquer comment d’autres acteurs de la société peuvent combler cette lacune», estime Pascal Gentinetta, cité dans le communiqué.

L’AEnEC souhaite que les entreprises restent libres d’appliquer les mesures d’efficacité énergétique, mais assure qu’elles y sont «très intéressées».

Les 2200 entreprises affiliées à l’AEnEC ont déjà réduit leur consommation d’électricité de 1 TWh par rapport à 1990, note l’agence. Cette plateforme de services a été fondée en 1999. Elle constitue un relais entre l’économie et la Confédération. (ats/nxp)

Créé: 18.04.2012, 11h16

Articles en relation

Doris Leuthard veut 5 à 7 centrales à gaz

Sortie du nucléaire Le remplacement des centrales nucléaires du pays se fera partiellement au profit de centrales à gaz, selon la volonté de Doris Leuthard. La conseillère fédérale propose de construire entre 5 et 7 centrale à cycles combinés. Plus...

Le réacteur 2 de la centrale de Beznau remis en route

Canton d'Argovie Après un arrêt de trois semaines dû à un défaut d'étanchéité d'une des deux pompes principales, le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Beznau (AG) va redémarrer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.