Passer au contenu principal

SuisseEnquête sur la femme de l'ex-patron de Raiffeisen

La justice zurichoise veut savoir si l'épouse de Pierin Vincenz, également ex-juriste en chef de Raiffeisen, est coupable de «violation du secret d'affaires».

Après l'enquête contre l'ex-patron de Raiffeisen Pierin Vincenz, sa femme se retrouve dans le collimateur de la justice.
Après l'enquête contre l'ex-patron de Raiffeisen Pierin Vincenz, sa femme se retrouve dans le collimateur de la justice.
Keystone

Après l'enquête contre l'ex-patron de Raiffeisen Pierin Vincenz, c'est au tour de sa femme Nadja Ceregato-Vincenz de se retrouver dans le collimateur de la justice. Le procureur zurichois a lancé une enquête indépendante contre l'ancienne juriste en chef de la banque, ont indiqué mercredi les autorités, confirmant une information du journal Handelszeitung.

La justice a ouvert une enquête pour «violation du secret d'affaires», a indiqué à AWP un porte-parole du Ministère public zurichois. Comme dans chaque affaire, l'accusée bénéficie de la présomption d'innocence.

Mme Ceregato a dirigé le département juridique de Raiffeisen Suisse et a également dirigé, après le départ de son mari en 2015, la division de Conformité. Elle avait aussi accédé à la direction générale, mais avait quitté l'année dernière le groupe bancaire.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.