Passer au contenu principal

«Nous n'avons pas encore atteint nos limites»

La situation restera tendue cette année sur le front de l’asile en Suisse. Le secrétaire d’État aux migrations, Mario Gattiker, fait le point.

Le secrétaire d’État aux migrations,Mario Gattiker.
Le secrétaire d’État aux migrations,Mario Gattiker.
Florian Cella

En 2015, 39'523 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, soit 66% de plus que l’année précédente. Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a fait le point jeudi matin à Berne sur les perspectives 2016. Il estime que le nombre de demandes sera au moins équivalente, voire plus importante cette année. Il ne se risque toutefois à aucune estimation au vu des multiples facteurs influençant l'asile (évolution des conflits, routes migratoires, politique européenne, etc.). Si la route des Balkans, la plus utilisée aujourd’hui par les migrants arrivant en Europe est saturée, il est par exemple possible que la route du sud via l’Italie regagne en importance, ce qui conduirait les réfugiés directement en Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.