Employés Suisse veut repousser l'âge de la retraite

SuissePour Stefan Studer, le directeur de la faîtière Employés Suisse, un relèvement de l'âge de la retraite est inévitable.

Stefan Studer est pour une flexibilisation de l'âge de la retraite.

Stefan Studer est pour une flexibilisation de l'âge de la retraite. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nous devons repenser l'âge de la retraite, affirme Stefan Studer, le directeur de la faîtière Employés Suisse, lors d'un entretien avec la «NZZ am Sonntag». «Plus précisément, nous avons besoin d'une flexibilisation de l'âge de la retraite» car nous nous devons de transmettre aux générations futures une assurance-vieillesse et survivants en bon état.

Ce syndicaliste de 58 ans souligne la situation critique dans laquelle se trouve le premier pilier. Même si le deal controversé sur l'AVS est accepté en votation populaire dimanche prochain le 19 mai, la Confédération prévoit un déficit cumulé de 170 milliards de francs d'ici 2045, si aucune autre réforme n'est entreprise.

Une restructuration durable ne réussira que si les vieux schémas de pensée sont abandonnés, poursuit Stefan Studer. Il a à l'esprit un modèle comme celui pratiqué avec succès en Suède. L'âge de la retraite y est lié à l'évolution de l'espérance de vie.

Prêts à travailler plus longtemps

Si les employés sont valorisés, beaucoup sont prêts à travailler plus longtemps, éventuellement avec une charge de travail moindre, explique M.Studer. La plupart des gens aiment leur travail et exercent une profession qui donne un sens à leur vie.

En parallèle, il existe aussi des professions physiquement exigeantes, par exemple dans la construction, qui ne permettent pas de travailler jusqu'à 65 ans. D'où l'importance de viser une flexibilisation du départ à la retraite, estime-t-il en substance.

Employés Suisse est une organisation faîtière de quelque 60 associations d'employés dans l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux ainsi que dans l'industrie chimique et pharmaceutique. Elle compte plus de 16'000 membres, selon son site internet. (ats/nxp)

Créé: 12.05.2019, 06h17

Articles en relation

Le PLR veut réformer la prévoyance vieillesse

Suisse Le PLR demande un passage à la retraite progressif, impliquant une réduction échelonnée du temps de travail, au lieu d'un maintien rigide de l'âge de référence de la retraite. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.