Passer au contenu principal

Éleveurs taxés sur les vaches portantes envoyées à l'abattoir

Trop de génisses en gestation sont abattues en Suisse. Les propriétaires devront passer à la caisse à partir de l'an prochain.

Proviande veut limiter la quantité de génisses portantes envoyées à l'abattoir (image d'illustration).
Proviande veut limiter la quantité de génisses portantes envoyées à l'abattoir (image d'illustration).
Keystone

Les éleveurs qui abattront une génisse en gestation se verront infliger une taxe de 100 fr. par tête. Proviande, l’interprofession suisse de la filière viande, entend renforcer la prévention avec cette mesure. Cette dernière entrera en vigueur le 1er janvier 2020, a annoncé la faîtière ce mercredi. Des premières dispositions incitatives avaient été prises en 2017car Proviande reconnaissait que ces abattages étaient sujets à controverse. La faîtière avait ainsi constaté que seuls 30% des propriétaires de bovins établissaient un examen de gestation avant de vendre leurs animaux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.