Passer au contenu principal

Sur l’élevage intensif, le Conseil fédéral embrasse la cause écolo

Berne veut un abattage plus respectueux des animaux et améliorer les conditions de détention. Les paysans s’inquiètent.

Le Gouvernement veut notamment que les animaux de rente aient un accès régulier à l'extérieur.
Le Gouvernement veut notamment que les animaux de rente aient un accès régulier à l'extérieur.
Sedrik Nemeth

La décision a pris tout le monde de court. Alors que les observateurs s’attendaient à un rejet cinglant de l’initiative «contre l’élevage intensif», voici que le Conseil fédéral est favorable à un contre-projet. Et même à un contre-projet direct. Ça veut dire qu’il est prêt à fixer dans la Constitution des critères d’hébergement, d’accès régulier à l’extérieur et d’abattage respectueux. «Ces mesures devraient permettre d’améliorer les conditions de détention des animaux utilisés dans l’agriculture, même si la Constitution et la législation garantissent déjà un niveau élevé», précise le Conseil fédéral.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.