L'écornage provoque des douleurs chroniques

SuisseAlors que les Suisses viennent de refuser l'initiative pour les vaches à cornes, une étude démontre la souffrance des veaux écornés.

L'étude a été menée sur 34 veaux mâles par l'Université de Berne. (Photo d'illustration)

L'étude a été menée sur 34 veaux mâles par l'Université de Berne. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'écornage n'est pas sans danger pour les veaux. Ceux-ci peuvent développer des douleurs et une hypersensibilité aiguës et chroniques, et ce même si l'anesthésie a été réalisée de manière optimale.

C'est ce que montre une étude publiée près de deux semaines après le vote sur l'initiative sur les «vaches à cornes». Dans un premier temps, les chercheurs ont observé les 24 premières heures après la procédure, précise vendredi l'Université de Berne dans un communiqué.

L'étude a montré qu'en dépit d'une anesthésie et d'une élimination de la douleur optimales, les veaux ont développé une allodynie dite trigéminale immédiatement après l'écornage, c'est-à-dire une sensation de douleur qui se développe à la suite de stimuli qui ne sont pas douloureux en soi. De plus, une sensibilité excessive à la douleur a été observée.

Etude sur 34 veaux mâles

Les chercheurs ont ensuite observé les conséquences à long terme de l'écornage. Ils ont constaté que 38% des veaux écornés présentaient une hypersensibilité trigéminale chronique. La douleur chez les veaux écornés était significativement plus élevée que chez les veaux qui se sont vus dotés de cornes artificielles, et ce, pendant toute la période de l'étude qui les a suivis jusqu'à l'âge de 105 jours.

L'étude a été menée sur 34 veaux mâles. Le jour de l'écornage, tous les veaux ont reçu des sédatifs et des analgésiques pour soulager la douleur. Comme la douleur est d'une nature complexe et subjective et que les veaux ne peuvent évidemment pas décrire leur douleur, la perception de la douleur a été évaluée à l'aide de différentes nouvelles méthodes.

Celles-ci permettent une quantification objective des symptômes typiques liés à la douleur. Les mesures ont commencé avant l'intervention et se sont poursuives durant 105 jours. Plusieurs études ont déjà montré que l'écornage des veaux déclenche des changements comportementaux et hormonaux qui indiquent une douleur aiguë.

Documentation pédagogique-UniBe.pdf (ats/nxp)

Créé: 07.12.2018, 15h05

Articles en relation

L'initiative sur les vaches à cornes rejetée

Votations 25 novembre L'initiative pour la dignité des animaux de rente agricoles a été refusée dimanche par 54,7% des votants. Six cantons, dont Genève, ont dit «oui». Plus...

Le financement des vaches à cornes trouble Berne

Votation du 25 novembre Les objectifs de l'initiative pour les vaches à cornes pourraient être financés par un plafonnement des paiements directs. Un sujet très chaud à Berne. Plus...

Vaches à cornes: les sondages sont favorables

Votations fédérales Les opposants rappellent que la votation porte sur un soutien financier et non sur l'écornage des bovins. Plus...

Mais à quoi servent les cornes des vaches ?

Votations fédérales Les Suisses voteront le 25 novembre sur le sort des cornes des bovins. Celles-ci permettraient de connaître la santé de l'animal. Plus...

Les vaches à cornes doivent pouvoir exister

Suisse Les partisans de l'initiative «Pour la dignité des animaux de rente agricoles» en votation le 25 novembre ont lancé mardi leur campagne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Toujours pas de vert au Conseil fédéral
Plus...