Passer au contenu principal

«La droite populiste n'offre aucune solution»

Alain Berset est revenu sur la montée du populisme dans les pays occidentaux lors du congrès du parti socialiste à Thoune.

«On voit les nationalismes se réveiller» s'inquiète Alain Berset.
«On voit les nationalismes se réveiller» s'inquiète Alain Berset.
Keystone

Le conseiller fédéral Alain Berset a réagi à la montée de la droite populiste au congrès du parti socialiste à Thoune (BE) samedi. «Elle n'offre aucune solution aux problèmes des plus pauvres», a-t-il dit.

On voit les nationalismes se réveiller, a poursuivi le ministre. Revenant sur l'élection de Donald Trump à la présidentielle américaine le 8 novembre dernier, il a cité Winston Churchill: «L'Amérique fait toujours ce qui est juste, après avoir essayé tout le reste».

Diversité culturelle

Le conseiller fédéral met en garde ses camarades sur le point de s'égarer «dans les pièges de l'autojustification». «Les gains de la globalisation ne sont pas répartis de façon équitable et les nationalistes empochent les bénéfices sur le plan politique».

«Tous ceux qui critiquent les populistes de droite sont qualifiés d'élitistes, analyse plus loin le Fribourgeois. «Ce n'est pas seulement post-factuel, c'est du pur non-sens». Avant de poursuivre: «Ils prétendent parler au nom du peuple, mais en fait le divisent».

Or le nationalisme ne convient pas à la Suisse. C'est justement la diversité culturelle et linguistique qui fait de cet endroit un pays «intéressant, où il fait bon vivre».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.