Passer au contenu principal

Des dizaines de pigeons retrouvés morts

Plusieurs dizaines de dépouilles de pigeons ont été retrouvées à La Chaux-de-Fonds. Un inspecteur sanitaire écarte une crise aviaire.

Entre 20 et 30 dépouilles de pigeons ont été repérées à La Chaux-de-Fonds.
Entre 20 et 30 dépouilles de pigeons ont été repérées à La Chaux-de-Fonds.
archive/photo d'illustration, Keystone

Des dizaines de pigeons ont été retrouvés morts à La Chaux-de-Fonds (NE). Des analyses sont en cours pour déterminer s'il s'agit d'une épizootie. La grippe aviaire peut être écartée, les pigeons n'étant pas touchés par ce virus.

Entre 20 et 30 dépouilles ont été repérées, a déclaré vendredi à Keystone-ATS Raymond Porret, inspecteur sanitaire au Service de l'urbanisme, de la mobilité et de l'environnement de La Chaux-de-Fonds, confirmant une information d'Arcinfo, RTN et 20 minutes. «Un pigeon mort a encore été retrouvé ce matin et certains ne sont pas visibles à cause de la neige», a-t-il ajouté.

Les volatiles décédés ont principalement été identifiés sur la partie est de la ville. «Six cadavres de pigeons ont été envoyés à Berne pour des analyses qui permettront de déterminer les raisons de ces décès», a ajouté Raymond Porret. A ce stade, la malveillance ne peut pas être encore écartée. La date du résultat des analyses n'est pas connue.

Un précédent à Genève

Interrogé par Keystone-ATS, le vétérinaire cantonal, Pierre-Francois Gobat, a expliqué qu'il prendra des mesures si une épizootie est prouvée. «Les mesures à prendre dépendront de l'épizootie en question». La grippe aviaire peut être écartée car les pigeons n'y sont pas sensibles et ne peuvent pas en mourir, a-t-il ajouté.

En 2011, en ville de Genève, une quarantaine de pigeons avait péri. Les volatiles avaient contracté une grippe propre à leur espèce.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.