Passer au contenu principal

SuisseLe directeur de l'USP Jacques Bourgeois se retire

Le conseiller national Jacques Bourgeois (PLR/FR) a informé l'assemblée des délégués de l'Union suisse des paysans de son départ pour fin mars 2020.

Jacques Bourgeois a défendu le monde agricole durant près de deux décennies à Berne.
Jacques Bourgeois a défendu le monde agricole durant près de deux décennies à Berne.
Keystone

Le directeur de l'Union suisse des paysans (USP), Jacques Bourgeois, démissionne. En poste depuis 2002, le conseiller national (PLR/FR) a informé jeudi l'assemblée des délégués de son départ pour la fin mars 2020.

Jacques Bourgeois, 61 ans, a avancé des raisons d'âge pour expliquer sa décision. «Nous devons garantir la continuité de la fédération pour qu'elle reste forte», a-t-il déclaré devant les médias à Berne. Il laisse sa place à une personne plus jeune.

L'USP se penchera sur sa succession en décembre. Une solution interne est privilégiée, a précisé Markus Ritter, président de la fédération. Elle sera communiquée en décembre et soumise aux délégués en février.

Départ du vice-président

Conseiller national depuis 2007, Jacques Bourgeois entend toujours continuer de défendre les intérêts du secteur agricole indigène à la Chambre du peuple. L'élu PLR est membre de l'USP depuis 22 ans.

Outre Jacques Bourgeois, l'USP a également annoncé le départ de son vice-président, Hans Frei, prévu l'année prochaine. «Nous avons la chance de pouvoir faire la transition par étapes», a ajouté Markus Ritter.

Les délégués ont par ailleurs élu Anne Challandes au poste de vice-présidente. Anne Challandes préside depuis avril l'Union suisse des paysannes et des femmes rurales.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.