Passer au contenu principal

Canton de BerneLe directeur du pénitencier de Thorberg s'en va

Thomas Egger a décidé de démissionner pour la fin de l'année. Il dirigeait le pénitencier de Thorberg depuis novembre 2014.

Thomas Egger avait pris ses fonctions en 2014 après que son prédécesseur avait dû quitter son poste pour avoir favorisé certains détenus.
Thomas Egger avait pris ses fonctions en 2014 après que son prédécesseur avait dû quitter son poste pour avoir favorisé certains détenus.
Keystone

Le canton de Berne est à nouveau à la recherche d'un directeur pour le pénitencier de Thorberg. Après une période mouvementée de plusieurs mois, Thomas Egger a décidé de démissionner pour la fin de l'année.

Le pénitencier bernois de Thorberg connaît depuis plusieurs années des problèmes organisationnels. Pour améliorer le climat de travail, le conseiller d'Etat Philippe Müller avait nommé l'automne dernier un coach pour aider le directeur et le personnel à développer une nouvelle culture d'entreprise après une réorganisation.

Les mesures pour améliorer le climat de travail commencent à porter leurs fruits. La majorité des employés de l'établissement se disent satisfaits de la nouvelle structure d'organisation, a annoncé mardi le canton de Berne qui estime que le climat de travail doit encore être amélioré.

Un poste délicat

L'actuel directeur a pris ses fonctions en novembre 2014. Thomas Egger succédait à Georges Caccivio, qui avait dû quitter son poste après avoir favorisé certains détenus. Il avait également été accusé d'avoir eu des relations sexuelles tarifées dans le milieu de la drogue à Bienne.

Thorberg a aussi connu d'importantes fluctuations du personnel ces dernières années. Un sondage mené auprès du personnel l'année dernière a révélé que les collaborateurs étaient nombreux à ne pas apprécier le climat de travail. Mais la loi sur le personnel a toujours été respectée.

Le conseiller d'Etat Philippe Müller est convaincu que les mesures déjà prises et celles qui sont à venir permettront d'instaurer une nouvelle culture d'entreprise. Le directeur de la police et des affaires militaires a dit mardi attendre des acteurs qu'ils continuent à jouer un rôle constructif.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.