Diabète de type 1: son déroulement reconstruit

RechercheDes chercheurs zurichois ont étudié plusieurs organes de donneurs malades. Leurs conclusions pourraient servir de base à de nouvelles thérapies.

Le diabète de type 1 est provoqué par des cellules du système immunitaire qui détruisent les cellules bêta.

Le diabète de type 1 est provoqué par des cellules du système immunitaire qui détruisent les cellules bêta. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des chercheurs de l'Université de Zurich ont reconstruit le déroulement du diabète de type 1 à l'aide d'organes provenant de donneurs à différents stades de la maladie. Ils ont constaté qu'à un stade précoce, un nombre important de cellules productrices d'insuline persistent, une piste potentielle pour de nouvelles thérapies.

Il n'est guère possible d'examiner en détail sur l'être humain ce qui se passe dans le pancréas lorsque la maladie apparaît, a indiqué jeudi l'Université de Zurich (UZH). C'est pourquoi l'équipe de Bernd Bodenmiller s'est penchée sur des organes de donneurs afin d'établir des «cartes» de répartition des différents types de cellules au fil du déroulement de la maladie.

Des cellules qui pourraient être sauvées

Comme ils le rapportent dans la revue Cell Metabolism, les chercheurs ont constaté qu'au stade initial, de nombreuses cellules bêta productrices d'insuline sont encore présentes. Elles ont un aspect différent et produisent moins d'insuline, mais elles pourraient peut-être encore être sauvées, selon les auteurs.

Le diabète de type 1 est provoqué par des cellules du système immunitaire qui détruisent les cellules bêta. «Si l'on parvenait à stopper l'attaque auto-immune au stade précoce, peut-être que ces cellules bêta pourraient retrouver leur fonction et aider à réguler la glycémie du patient», indique l'auteur de l'étude Nicolas Damond, cité dans le communiqué.

Pour cette recherche, les scientifiques ont utilisé une technique d'imagerie appelée cytométrie de masse, au développement de laquelle l'UZH a notablement contribué. Elle permet de visualiser simultanément les différents types de cellules dans les mêmes structures du pancréas. (ats/nxp)

Créé: 31.01.2019, 17h04

Articles en relation

Des bactéries intestinales pour traiter le diabète

Santé Certaines bactéries intestinales pourraient avoir des propriétés «anti-diabétiques» et seraient efficaces pour soigner les patients atteints de diabète type 2. Plus...

La pollution de l'air, cause d'un diabète sur sept

Santé La pollution atmosphérique est directement responsable de l'apparition d'un nouveau cas de diabète sur sept. Plus...

Il y a cinq formes de diabète et non deux

Médecine Des scientifiques proposent une nouvelle classification du diabète, estimant qu'il en existe cinq formes différentes et non deux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.