Passer au contenu principal

«Je vais devoir voter non à la Stratégie énergétique»

Philippe Roch estime que la loi est trop dommageable à la nature.

Etes-vous sûr de votre choix?

Quels sont les éléments qui vous poussent à dire non?

Vous êtes donc prêt à tout jeter à la poubelle?

Mais on ne peut pas à la fois se passer du nucléaire et des énergies fossiles tout en s’opposant systématiquement aux énergies renouvelables!

Il restera une pesée d’intérêts. N’importe quel projet ne pourra pas passer.

Plusieurs organisations de protection de la nature soutiennent pourtant cette stratégie.

Un non à cette stratégie, n’est-ce pas la porte ouverte au nucléaire?

Avec un non, des milliers de projets d’énergie renouvelable vont rester en stand-by.

La question de l’emploi ne vous intéresse pas?

Le parlement a-t-il exagéré?

Le projet pourrait aussi être pire pour la nature compte tenu des majorités politiques.

Quel serait votre plan B?

Ne craignez-vous pas d’être le «faire-valoir écologiste» des opposants?