Deux frères de Founex survolent la viticulture suisse

CONCOURSJulien et Christian Dutruy ont été couronnés « cave de l’année » au Grand Prix des vins suisses mardi soir. En dix ans, ce sont les premiers Vaudois à décrocher la timbale.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est une cérémonie qui ressemble un peu à celle des Oscars ou des Césars, sauf que les vedettes, mardi soir, au Kursaal-Allegro de Berne, étaient des vins et des vignerons. Le Gala du vin suisse réunit 400 producteurs, personnalités du monde vitivinicole et journalistes. Ils attendent les prix décernés dans treize catégories de vins, mais surtout le titre de «cave de l’année», qui récompense un parcours global, ainsi que deux coups de cœur des dégustateurs et un Prix bio.

Cette année, le canton de Vaud a reçu pour la première fois la récompense suprême, d’habitude distribuée entre Valais et Tessin.

Les Frères Dutruy, de Founex, à La Côte, ont été récompensés pour leur prestation au concours: «Avec plusieurs vins médaillés, deux vins nominés et deux vins primés, Christian et Julien Dutruy signent de bien belle manière leur tout premier millésime vinifié dans leur nouvelle cave», a estimé le jury.

A la pointe de la modernité
Le prix récompense aussi la démarche audacieuse des deux fils de Jean-Jacques Dutruy. Ils ont fait des crus de leurs deux domaines (la Treille à Founex et la Doye à Coppet) et de ceux de leur ligne haut de gamme, Les Romaines, un ensemble cohérent, travaillé dans une nouvelle cave à la pointe de la modernité inaugurée l’an dernier.

Les 55 cuves et les 120 barriques accueillent les vins qui ne subissent aucun pompage, puisque des cuves mobiles viennent les remplir par gravité. Les deux hommes représentent la quatrième génération active dans le milieu. Avant de reprendre les affaires en 2006, Julien est parti faire ses classes à Bordeaux, où il est sorti major de la Faculté d’œnologie, et dans le Nouveau Monde.

L’aîné, Christian, a travaillé en Californie après Changins, puis a géré une cave en Afrique du Sud. Les deux ont ainsi un regard qui porte plus loin que le Jura et les Alpes.

La famille Dutruy est d’origine bourguignonne. Il ne faut donc pas s’étonner si le gamay est leur fer de lance, proposé dans les trois domaines et gammes, avec des rendements limités pour en extraire un maximum de fruits. Mais c’est pourtant deux autres de leurs crus qui ont été récompensés mardi soir à Berne. Les Romaines Gewürztraminer 2015 a pris la deuxième place de vins liquoreux, et leur Brut Rosé 2015 la deuxième place des mousseux.

Un habitué du bio
Le Prix Bio est quant à lui revenu à un habitué, Reynald Parmelin, du Domaine la Capitaine, à Begnins, pionnier du genre en Suisse. S’il l’a déjà remportée à de nombreuses reprises avec d’autres crus, la récompense de cette année va à un Pinot gris Vendange tardive 2016, vin doux «d’une remarquable finesse».

Le «coup de cœur» blanc va à l’Apriori 2016, un assemblage d’humagne blanche et de petite arvine valaisannes réalisé par Valentin Schiess dans l’unique cave de la ville de Bâle.

Et le rouge est remporté par le Piccola Vigna 2013, un merlot barriqué confidentiel de Piermarco Soldini et Pierwalter Trapletti, qui produisent 8000 bouteilles de leurs quatre seuls vins à Coldrerio (TI). (TDG)

Créé: 31.10.2017, 22h49

Autres Vaudois primés

Chasselas
1er Saint-Saphorin Bellevue 2016, des Fils Rogivue
2e. La Rionde Saint-Saphorin 2016, de Patrick Fonjallaz

Gamay
3e. Gamay Confidentiel 2015, Château de Valeyres

Merlot
2e. Le Barnardin Collection B. Ravet 2015, Cave de la Côte

Gamaret, garanoir
2e. Le Désir Noir 2016, Domaine de la Crosettaz, Gilly


Sur les 39 podiums, le Valais en a remporté 14, la Suisse alémanique 8, Vaud 7, Neuchâtel et Trois-Lacs 5, Genève 3 et le Tessin 2.

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...