Passer au contenu principal

Journaux ou médias sociaux: pour les jeunes, y a pas photo

Des chercheurs tirent la sonnette d’alarme: le journalisme d’information a un grave problème.

Fabio Lo Verso Journaliste et éditeur, membre de la fondation Public et Société.
Fabio Lo Verso Journaliste et éditeur, membre de la fondation Public et Société.
ALAIN MORVAN

Plus d’un jeune adulte entre 16 et 29 ans sur deux n’ouvre plus un journal ni n’allume son poste de radio ou de télévision. Et ce désamour face aux médias traditionnels s’accélère. Mis en évidence par des chercheurs de l’Université de Zurich, ce constat occupe une large partie des Annales de la qualité des médias 2015, dévoilées lundi à Berne. L’analyse de Fabio Lo Verso, journaliste, éditeur et membre du conseil de fondation Public et Société, qui finance ces Annales.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.