La députée Olga Barben quitte l'UDC

NeuchâtelUne assemblée générale de l'UDC avait écarté la candidature d' Olga Barben pour les élections fédérales. La députée neuchâteloise au Grand Conseil démissionne.

Olga Barben estime que son investissement personnel n'a pas été reconnu par ses collègues de parti.

Olga Barben estime que son investissement personnel n'a pas été reconnu par ses collègues de parti. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je vous annonce que ma mission au sein de l'UDC neuchâteloise est terminée», a annoncé Olga Barben dans un courriel envoyé lundi après-midi aux médias neuchâtelois.

La députée UDC au Grand Conseil quitte donc son parti. Sa démission fait suite à un conflit ouvert il y a un mois, suite à une assemblée générale où l'UDC a écarté sa candidature au Conseil national. La candidature d'Olga Barben pour les élections fédérales du 20 octobre n'avait pas été retenue par les délégués du parti cantonal le 13 mars à Couvet.

Olga Barben, qui entend continuer de siéger au Grand Conseil neuchâtelois, sans étiquette partisane, avait alors essuyé des critiques, critiques pour lesquelles quelques jours plus tard elle avait exigé des excuses. Elle avait même évoqué une possible action en justice.

Pas de reconnaissance

Dans son courriel, dont Keystone-ATS a obtenu une copie, Olga Barben estime avoir été «active, bien organisée, motivée, gentille, honnête, ouverte» ou encore «tolérante». La députée de la commune de Milvignes précise que son investissement personnel n'a pas été reconnu par ses collègues de parti.

Au contraire, Olga Barben écrit avoir subi des «attaques personnelles constantes, des intrigues derrière mon dos, des histoires imaginaires, de la calomnie et de la méfiance». Cité dans les médias régionaux, Walter Willener, président de l'UDC neuchâteloise, a fait part de sa satisfaction, précisant qu'une exclusion de Mme Barben était à l'étude.

Troisième démission

Elue en 2017, Olga Barben occupait alors un des neuf sièges de l'UDC au Grand Conseil neuchâtelois, soit onze de moins qu'en 2013. Elle est la troisième députée à quitter les rangs du parti.

Lors de l'assemblée du 13 mars, les votants ont choisi l'ex-conseiller national et éphémère conseiller d'Etat Yvan Perrin ainsi que les députés suppléants Grégoire Cario, Thierry Brechbühler et Sylvia Schulé pour la liste au Conseil national. Les députés Olga Barben et Niels Rosselet-Christ ont été écartés.

Pour le Conseil des Etats, l'assemblée générale a désigné l'ancien conseiller communal de La Chaux-de-Fonds Pierre Hainard pour mener la campagne. (ats/nxp)

Créé: 16.04.2019, 11h28

Articles en relation

Yvan Perrin sera la locomotive de l'UDC

Elections fédérales L'UDC neuchâteloise mise sur l'ex conseiller d'Etat Yvan Perrin pour les élections fédérales. Objectif du parti: conserver son siège au National. Plus...

Frédéric Hainard pourra rester avocat

Neuchâtel Malgré ses multiples condamnations, Frédéric Hainard ne sera pas radié du registre cantonal des avocats. Il a repris cette fonction après son départ du gouvernement. Plus...

Ex-journaliste condamné pour diffamation

Affaire Hainard Un ancien journaliste écope de 30 jours-amende à 20 francs avec sursis pour avoir diffamé l'ancien ministre neuchâtelois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30 avions de Swiss immobilisés pour des problèmes de moteur
Plus...