Déchets radioactifs: 2,5 milliards de francs

SuisseLa Confédération a dû revoir à la hausse son estimation concernant le traitement des déchets radioactifs, hors centrales nucléaires.

Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Confédération devrait débourser 2,5 milliards de francs pour l'élimination des déchets radioactifs provenant de la médecine, de l'industrie et de la recherche. Le Conseil fédéral a pris vendredi connaissance d'estimations revues à la hausse.

En 2015, Berne ne tablait que sur des coûts globaux de 1,4 milliard. Ce chiffre ne tenait toutefois pas compte des dépenses déjà réalisées pour le conditionnement et l’entreposage. Les montants pour le futur dépôt en profondeur des déchets de faible et de moyenne activité ont en outre augmenté.

Les nouvelles estimations ont également montré que la part de la Confédération aux coûts annuels pour le financement de la Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (NAGRA) est, depuis des années, trop basse en comparaison avec celle des exploitants des centrales nucléaires. Cette part doit donc être adaptée en conséquence.

Emoluments

Le démantèlement, le conditionnement et l’entreposage occasionneront des coûts légèrement supérieurs à 1,3 milliard, le stockage en profondeur coûtera 1,2 milliard. Une partie est financée par des émoluments perçus auprès des producteurs de déchets.

Une autre partie ne sera due qu'à partir de 2070, une fois la phase d’exploitation du dépôt en profondeur achevée. Il reste ainsi environ 1 milliard à la charge de la Confédération et du domaine des écoles polytechniques fédérales, chacun pour moitié.

La Confédération est responsable de la gestion des déchets radioactifs issus de la médecine, de l’industrie et de la recherche. Ces déchets proviennent des installations de recherche de la Confédération et des EPF mais également de l’industrie, des hôpitaux et d’autres institutions de recherche.

Ils seront ultérieurement évacués dans un dépôt en profondeur avec les déchets des centrales nucléaires suisses dont la responsabilité incombe aux exploitants desdites centrales. Le Conseil fédéral devrait disposer d'une nouvelle estimation des coûts d'ici à fin 2023. (ats/nxp)

Créé: 30.11.2018, 10h51

Articles en relation

Plus que trois sites pour les déchets nucléaires

Suisse Le versant nord des Lägern (AG/ZH) ainsi que les sites du Jura-est (AG) et de Zurich nord-est (ZH/TG) ont été retenus par le Conseil fédéral pour le stockage des déchets nucléaires. Plus...

Qui doit payer pour les comprimés d'iode?

Centrale nucléaire Les exploitants de centrale ne veulent plus payer les pastilles d'iode pour la population. Le Tribunal fédéral a accepté un recours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.