Davantage de rentes vieillesse en 2018

Suisse Si l'AI a enregistré en 2018 davantage de sorties que d'entrées, c'est en raison des passages à l'AVS pour raison d'âge.

Plus de 2,5 millions de personnes ont touché une rente AVS en 2018.

Plus de 2,5 millions de personnes ont touché une rente AVS en 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2018, le nombre de bénéficiaires de rentes vieillesse a augmenté de 1,7% pour s'établir à 2'363'800 personnes. En revanche, le nombre de bénéficiaires de rentes AI a lui légèrement diminué. Reste que les deux assurances ont bouclé l'année dans le rouge.

En tout, 2'554'900 personnes ont touché une rente AVS en 2018, 2'363'800 sous forme de rente vieillesse et 191'100 sous forme de rente de survivants. Par rapport à 2017, les rentes vieillesse ont augmenté de 39'000 unités, indique lundi l'Office fédéral des assurances sociales.

Quelque 433'000 personnes ont de leur côté bénéficié de prestations de l'assurance-invalidité, que ce soit sous forme de rentes, de mesures de réadaptation ou d'allocations pour impotent. Le nombre de rentiers s'élevait à 248'000. La rente d'invalidité entière atteignait en moyenne 1670 francs.

Entre décembre 2017 et décembre 2018, l'AI a enregistré 18'000 entrées pour 19'200 sorties et ainsi vu le nombre de ses rentes diminuer. Les passages à l'AVS pour raison d'âge ont constitué la majorité des sorties, précise l'OFAS.

Maladies psychiques

Le nombre de nouvelles rentes est resté stable par rapport à l'année précédente, comme l'avait déjà indiqué l'OFAS la semaine passée. Celui des bénéficiaires de mesures d'intégration professionnelle a, lui, été multiplié par 2,5 depuis 2007; une croissance en partie due aux nouvelles prestations mises en place en 2008 mais aussi à l'augmentation des mesures d'ordre professionnel.

Quatre rentes d'invalidité sur cinq étaient octroyées en raison d'une maladie. Dans la plupart des cas (59%), il s'agissait de maladies psychiques. Toutes catégories confondues, ces dernières sont la première raison d'octroi d'une rente AI et concernent près d'un cas sur deux (47%).

Fin du financement additionnel

Au niveau financier, les deux assurances ont terminé l'année dans le rouge. Les dépenses de l'AVS (44,1 milliards de francs) ont dépassé les recettes (43 milliards) de 1,039 milliard. Du côté de l'AI, les comptes 2018 se sont soldés par un déficit de 65 millions pour des dépenses de 9,3 milliards.

La détérioration de la situation de l'AI par rapport à l'année précédente est due d'une part au résultat des placements négatifs, mais aussi au fait que le financement additionnel a pris fin en 2017, indique l'OFAS. Ce dernier représentait des recettes supplémentaires de 1,1 milliard par année.

En 2010, année précédant la période de financement additionnel, le déficit atteignait encore environ un milliard, rappelle l'OFAS. Et la dette de l'AI auprès du Fonds AVS s'élevait à 15 milliards. Le financement additionnel instauré entre 2011 et 2017 a permis à l'AI de réduire sa dette de 4,7 milliards. L'an passé, il n'a toutefois pas été possible de l'abaisser en raison du résultat d'exploitation négatif. (ats/nxp)

Créé: 27.05.2019, 15h56

Articles en relation

AVS, AI et APG dans le rouge en 2018

Suisse Le rendement des placements a été négatif pour les trois assurances sociales, ce qui a encore alourdi la note pour l'AVS et l'AI. Plus...

Assurances: la nouvelle loi nous rendra plus captifs

Suisse La révision de la loi sur les assurances, en débat ce jeudi au National, alarme la Fédération romande des consommateurs. Plus...

Assurances sociales: un registre de détectives?

Suisse Alain Berset veut que soient enregistrés tous ceux qui surveilleront les assurés. La droite est critique. Elle estime que cela menacera le travail des détectives. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.