Davantage d'expulsions de personnes à risque

TerrorismeDepuis le début de l'année, sept personnes ont été expulsées de Suisse en raison de risques de terrorisme liés au djihadisme.

(Image prétexte) En 2016, seule une expulsion avait été ordonnée, contre sept rien qu'au premier semestre 2017. (Jeudi 31 août 2017)

(Image prétexte) En 2016, seule une expulsion avait été ordonnée, contre sept rien qu'au premier semestre 2017. (Jeudi 31 août 2017) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En raison de la mise en danger de la sûreté intérieure, l'Office fédéral de la police (fedpol) a ordonné l'expulsion du territoire suisse de sept personnes depuis le début 2017. L'Office explique la hausse du nombre par l'existence de nouvelles formes de menaces.

Nette augmentation

«Les renvois ont été décidés sur la base de l'article 68 de la loi sur les étrangers», a indiqué jeudi à l'ats la porte-parole de fedpol Lulzana Musliu, confirmant un article de la NZZ online. En 2016, seule une expulsion avait été ordonnée, contre sept rien qu'au premier semestre 2017.

Sur ces huit personnes au total, quatre ont quitté la Suisse. Pour les quatre autres, l'exécution du renvoi est impossible ou les procédures de recours ne sont pas encore terminées. Dans l'ensemble des cas, il s'agit de risques de terrorisme liés au djihadisme.

Sécurité intérieure ou extérieure

En 2016 et 2017, fedpol a lancé l'examen d'un renvoi pour 29 personnes. En raison de l'existence de nouvelles formes de menaces, il recourt davantage à cet outil, explique Lulzana Musliu. Vingt-et-une procédures sont encore pendantes. Aucune n'a été classée.

Selon l'article 68 de la loi sur les étrangers, fedpol peut ordonner l'expulsion d'un étranger pour maintenir la sécurité intérieure ou extérieure de la Suisse. La décision se prend après consultation du Service de renseignement de la Confédération. L'expulsion est assortie d'une interdiction d'entrée. (ats/nxp)

Créé: 31.08.2017, 16h39

Articles en relation

L'assaillant de Buckingham a été inculpé

Grande-Bretagne L'homme qui avait attaqué avec un sabre trois policiers, vendredi, est visé par une enquête pour terrorisme. Plus...

Macron cible la lutte contre le terrorisme

France Le président a très clairement évoqué le terrorisme islamique comme première priorité de la politique étrangère de Paris. Plus...

Plus de 13'400 attaques terroristes en 2016

Terrorisme Les attentats ont diminué de 9% selon une étude publiée aux Etats-Unis, faisant néanmoins plus de 34'000 morts. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Ignazio bat Maudet
Plus...