Passer au contenu principal

CoronavirusCyclistes: appel de la Suva à la prudence

La pandémie engendre un surcroît de trafic cycliste sur les routes suisses. Mais faire du vélo n'est pas sans risque. La Suva lance un appel.

Chaque année, l'assurance-accident recense 31'000 accidents à vélo.
Chaque année, l'assurance-accident recense 31'000 accidents à vélo.
Keystone

La hausse du trafic cycliste due à la crise du coronavirus n'est pas sans danger. La Suva lance un appel à travers une nouvelle campagne: faire contrôler son vélo, porter un casque et anticiper les obstacles permet d'améliorer sa propre sécurité.

De nombreuses personnes évitent actuellement de prendre les transports publics, en conformité avec les recommandations de l'Office fédéral de la santé publique sur le coronavirus. Elles enfourchent leur vélo à la place.

Obstacles et chaussée en mauvais état

Chaque année, l'assurance-accident recense 31'000 accidents à vélo. 82% d'entre eux sont dus à une perte de maîtrise, rappelle la Suva mercredi.

Les principales sources de danger sont les trottoirs et leur bordure, les crevasses dans le sol et les giratoires. Viennent ensuite les collisions avec des véhicules à moteur, puis les accidents liés aux passages à niveau et aux voies de tram.

Anticiper et faire contrôler son vélo

La Suva recommande aux cyclistes d'anticiper et de rouler de manière préventive pour mieux réagir aux imprévus. «Lorsqu'on est absorbé dans ses pensées ou que l'on se laisse distraire, un obstacle peut nous échapper et il est trop tard pour réagir», explique Sabine Kuonen, cheffe de la campagne vélo de la Suva. Le port du casque s'impose aussi pour éviter de se blesser à la tête.

Etre attentif n'est toutefois pas suffisant si les freins du vélo sont en mauvais état. Un vélo bien entretenu permet souvent d'éviter des accidents. Des freins contrôlés, des pneus intacts et bien gonflés, une chaîne lubrifiée et un éclairage en état de marche font partie des impératifs de tout entretien annuel, écrit la caisse nationale d'assurance-accident (Suva).

Pour des excursions plus longues, il est recommandé d'emporter notamment des pièces de rechange, une pompe à vélo et des outils. Les vététistes doivent faire contrôler les amortisseurs hydrauliques. Pour les vélos électriques, il faut porter attention au niveau de chargement de la batterie, de même qu'à l'état du chargeur et, le cas échéant, à la batterie de rechange. www.suva.ch/velo-f

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.