Passer au contenu principal

SuccessionLa Croix-Rouge suisse a un nouveau président

Les délégués de l'Assemblée de la CRS ont nommé le Zurichois Thomas Heiniger à la tête de l'organisation humanitaire samedi.

Thomas Heiniger succède à Annemarie Huber-Hotz, en poste depuis 2011.
Thomas Heiniger succède à Annemarie Huber-Hotz, en poste depuis 2011.
Keystone

Thomas Heiniger a été élu samedi président de la Croix-Rouge Suisse (CRS). L'ancien conseiller d'Etat zurichois de 62 ans et ancien président de la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé succède à Annemarie Huber-Hotz, en poste depuis 2011.

Les délégués de l'Assemblée de la CRS ont élu un duo pour la vice-présidence. L'ancienne conseillère nationale Barbara Schmid-Federer (PDC/ZH) qui sera chargée des questions d'ordre national et Brigitta Gadient, ancienne conseillère nationale (PBD/GR), dont la mission aura pour axe majeur la coopération internationale, précise la CRS dans un communiqué.

Lors de cette Assemblée, le 8e Prix Croix-Rouge a été remis à l'association «Source de vie» pour le centre de formation aux métiers artisanaux qu'elle a mis sur pied au Bénin. Doté de 30'000 francs, ce prix récompense des actions humanitaires particulièrement louables. Un prix d'encouragement de 5000 francs a par ailleurs été attribué à «M.E.T.I.S». Cette association lausannoise d'étudiants en médecine et en soins infirmiers lutte contre les inégalités d'accès à la santé et pour un meilleur soutien en la matière aux populations vulnérables.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.