Crise migratoire: 2000 soldats aux frontières

Conseil fédéral En cas d'afflux massif de migrants en Suisse, près de 2000 soldats devront être disponibles pour aider les gardes-frontières

Selon les scénarios, les gardes-frontières pourraient demander l'aide de l'armée. (Image d'illustration)

Selon les scénarios, les gardes-frontières pourraient demander l'aide de l'armée. (Image d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'armée pourra envoyer 2000 soldats aux frontières pour aider les gardes-frontières en cas d'afflux massif de migrants en Suisse. Le Conseil fédéral a chargé mercredi le Département de la défense (DDPS) de se préparer à ce scénario.

Jeudi dernier, la Confédération, les cantons, les villes et les communes ont adopté le plan d'urgence pour le domaine de l'asile. Il prévoit trois scénarios et répartit les tâches entre les acteurs. L'armée interviendrait dans le troisième cas, qui prévoit 30'000 entrées irrégulières sur le territoire suisse en l'espace de quelques jours.

Le premier scénario fait l'hypothèse de 10'000 demandes d'asile enregistrées en l'espace de 30 jours. Le deuxième table sur 10'000 demandes par mois pendant trois mois consécutifs. Dans les deux cas, les gardes-frontières pourraient demander l'aide de l'armée, lors d'une menace terroriste considérable par exemple.

Si l'engagement des 2000 militaires dure plus de trois semaines, l'Assemblée fédérale devra l'approuver lors de la session parlementaire suivante.

Bataillon prêt «au cas où»

Le DDPS doit également prévoir la mobilisation d'un bataillon supplémentaire (700 soldats) en cas d'événements graves. Ils viendraient en soutien aux autorités civiles. La sécurité militaire pourrait intervenir en appui des gardes-frontières et des soldats renforcer la protection des ambassades étrangères.

De plus, l'armée pourrait également prêter main forte au Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) ou aux autorités sanitaires dans la logistique, la santé ou le transport en mettant à disposition matériel et personnel. Dans tous les cas, c'est l'autorité civile qui restera responsable de l'invention des troupes.

Pas encore nécessaire

Le Conseil fédéral précise qu'il ne juge pour l'heure ce scénario pas nécessaire. Mais en cas de besoin, il veut être assuré de pouvoir réagir rapidement. Et de rappeler qu'au plus fort de la crise du Kosovo en juin 1999, 9600 demandes d'asile ont été déposées en un mois.

En mars, 1992 demandes ont été enregistrées, soit près d'un quart en moins par rapport à février, selon le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM). En raison d'un contexte international volatil, il reste difficile d'effectuer des prévisions fiables pour l'année. Le SEM table sur un nombre de demandeurs «pas inférieur» à celui de l'année dernière, durant laquelle près de 40'000 demandes d'asile ont été déposées.

Plus de places

Le SEM augmentera ses capacités d'hébergement d'environ 4600 places aujourd'hui à 6000, voire jusqu«à 9000 places dans le scénario 3. Les installations militaires ou des objets civils seront mis à contribution.

Les abris de protection civile pourront être utilisés par les cantons, si nécessaire en procédant à des réquisitions fondées sur l'ordonnance récemment adoptée en ce sens. La Confédération laissera les cantons utiliser les installations de protection civile dont elle n'a elle-même pas usage.

(ats/nxp)

Créé: 20.04.2016, 13h21

Galerie photo

Migrants: la pire crise humanitaire du 21e siècle (Septembre 2015-avril 2017)

Migrants: la pire crise humanitaire du 21e siècle (Septembre 2015-avril 2017) L'Europe fait face à sa pire crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale.

Articles en relation

Nouvelle tragédie de migrants au large de l'Egypte

Méditerranée L'Italie a évoqué 400 victimes, tandis que les autorités somaliennes pensent que 200 à 300 de leurs concitoyens ont perdu la vie. Plus...

Des migrants ligotés et arrêtés par des habitants

Bulgarie Des civils ont arrêté des réfugiés dans une forêt à la frontière bulgaro-turque. Une action «illégale» rappellent les autorités. Plus...

Où loger la prochaine vague de migrants?

Italie Le nombre de migrants arrivant en Italie via la Libye a augmenté cette année, avant même le début de la «saison» des traversées. Plus...

Des Suisses dans l'enfer des réfugiés du Pirée

Crise migratoire Editorial Des bénévoles réchauffent le cœur des migrants arrivant au port d’Athènes, après un voyage épuisant et sans issue. Plus...

Les arrivées de migrants ont triplé en 2 mois

Crise des réfugiés Plus de 130'000 personnes ont rejoint l'Europe par la Méditerranée depuis janvier. Le continent est au bord d'une crise humanitaire, selon le HCR. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.