Credit Suisse reçoit une amende de 6,5 millions

Etats-UnisLa banque Credit Suisse devra payer 6,5 millions de dollars d'amende aux Etats-Unis pour avoir enfreint des directives concernant l'accès aux marchés boursiers.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe bancaire Credit Suisse a été condamné aux Etats-Unis à une amende de 6,5 millions de dollars (environ 6,4 millions de francs), en lien avec les activités de sa filiale Credit Suisse Securities (USA) LLC, ont indiqué lundi soir les opérateurs boursiers NYSE, Nasdaq, CBOE ainsi que leur autorité de tutelle, la Financial Industry Regulatory Authority (Finra).

Selon un communiqué, le numéro deux bancaire helvétique a proposé à certains clients importants - courtiers et investisseurs institutionnels - un accès direct aux plateformes boursières entre 2010 et 2014. La Finra et les opérateurs ont constaté à cette occasion que la filiale de Credit Suisse ne disposait pas d'un système de surveillance approprié, capable de détecter d'éventuelles manipulations (spoofing, layering, etc.) de la part de ces clients.

A cela s'ajoute le fait que la banque a contrevenu à de nombreuses directives concernant l'accès au marché. En vertu de ces dernières, les courtiers octroyant un accès boursier à leurs clients sont contraints de gérer les risques financiers et réglementaires qui y sont liés.

Autres reproches

Credit Suisse se voit en outre reprocher d'avoir enfreint, entre 2011 et 2017, des dispositions concernant la prévention des ordres erronés, l'établissement de plafonds de crédit et la révision annuelle de l'efficacité des contrôles d'accès au marché et des procédures de surveillance.

La banque aux deux voiles n'a ni admis, ni contesté les faits, mais accepté l'inscription des constats de la Finra et des opérateurs boursiers, poursuit le communiqué. Le montant de l'amende a été réparti entre les parties concernées. (ats/nxp)

Créé: 23.12.2019, 19h05

Articles en relation

Credit Suisse espionnait bien l'un de ses cadres

Suisse L'établissement bancaire confirme la filature de Peter Goerke, son ancien responsable des ressources humaines. Plus...

Credit Suisse: la Finma nomme un chargé d'audit

Affaire des filatures Le gendarme financier suisse veut «clarifier» des questions de gouvernance d'entreprise auprès de la banque, après l'affaire des dirigeants surveillés. Plus...

Un chef du Credit Suisse aurait menacé un rival

Banque Le chef du Credit Suisse pour la Suisse Thomas Gottstein aurait menacé dans un restaurant un homme de confiance d'Iqbal Khan, un ancien cadre de la banque. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...