Coût de la santé: nouveaux tarifs proposés à Berne

SuisseUne nouvelle grille tarifaire sur les coûts de la santé a été soumise à l'appréciation du Conseil fédéral, vendredi.

Le gouvernement doit examiner la nouvelle structure tarifaire.

Le gouvernement doit examiner la nouvelle structure tarifaire. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La FMH et les assureurs de Curafutura se sont entendus sur de nouveaux tarifs de facturation des prestations ambulatoires. Ils ont remis vendredi au Conseil fédéral une nouvelle structure tarifaire simplifiée baptisée Tardoc.

Ils visent une entrée en vigueur le 1er janvier 2021. Mais rien n'est joué. Le gouvernement doit d'abord y donner son feu vert et les assureurs maladie de Santésuisse ne soutiennent pas les propositions en question. Ils travaillent sur leur propre projet.

Tardoc doit remplacer la structure Tarmed qui est dépassée et ne permet pas de rémunérer les prestations selon le niveau actuel de la médecine, la technique médicale et les coûts de personnel. Dans Tardoc, les prestations purement stationnaires ont été supprimées et le catalogue de prestations réduit de 4600 à près de 2700 positions.

Les règles d'application et de facturation ont été redéfinies en concertation avec les sociétés de discipline médicale, a communiqué l'organisation tarifaire ats-tms qui réunit curafutura, la Fédération des médecins suisses et la Commission des tarifs médicaux LAA. (ats/nxp)

Créé: 12.07.2019, 15h04

Articles en relation

Les coûts de la santé augmenteront en 2019

Suisse En 2018, la hausse des coûts se situait encore à 2,8 pour cent. Pour 2019, l'augmentation devrait être de près de 4 pour cent. Plus...

Des recettes pour réduire les coûts de la santé

Médecine Cinquante spécialistes livrent des pistes pour améliorer le système de santé. Dont taxer les sodas et légiférer sur l’hospitalisation à domicile. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...