Passer au contenu principal

Corruption au SECO: quatre accusés renvoyés au tribunal

Les quatre hommes dont un ex-fonctionnaire sont accusés de corruption active ou passive pour des montants de près de 100 millions de francs.

Les nouveaux locaux du Ministère public de la Confédération à Berne.
Les nouveaux locaux du Ministère public de la Confédération à Berne.
Anthony Anex, Keystone

C’est sans doute la pire affaire de corruption à avoir éclaboussé l’administration fédérale ces dernières années. Un ancien responsable informatique du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), à l’époque proche de la retraite, a octroyé des contrats valant des dizaines de millions de francs à des entreprises amies en échange de cadeaux et d’avantages divers.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.